Cette expérience m'apporte les joies d'une grand-mère sans avoir été mère, un temps de qualité enrichissant et qui nous nourrit positivement. "Et c'est alors qu'apparut le renard... Mais, si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sous terre. Le tien m'appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé..." J'ai toujours adoré ce texte et il reflète vraiment l'expérience.
 
Binôme Aurélia et Aya 

Je m’appelle Asya et  j’ai comme marraine Stéphanie. Depuis que j’ai connu Stéphanie, j’ai appris beaucoup de chose sur la vie au quotidien. Ensemble, nous faisons des activités de toutes sortes : des visites au  musée, à la ferme et même dans des châteaux, enfin bref, tout plein de choses.

Asya, 9 ans

La créativité et la générosité de Sophie a conquis nos cœurs; elle a tout naturellement gagné notre confiance grâce à sa gentillesse et son ouverture d'esprit. Ce qui devait être un moment de répit est devenu un moment précieux pour Manon. 
Maman de Manon
Ce beau projet m'a permis de rencontrer une petite crapouillette aussi dynamique, impatiente, déterminée et gourmande que moi! Notre duo (trio ,-)) a tout de suite super bien fonctionné et c'est avec grand plaisir que nous nous retrouvons toutes les semaines avec Leïla pour vivre de trépidantes aventures. Merci à Sarah et vous pour la confiance accordée ! 
 
Binôme Héloïse et Leïla
Quand je pense à Juliette et aux moments qu’on partage, je nous vois tournoyer dans un grand éclat de rire dans une plaine de jeux. Nos rires à croquer la vie se sont rencontrés, se rencontrent. Je pense aux barbes de mousse dans le bain. Ou à l’histoire « L’écureuil et la première neige » et nos fous rires à regarder les dessins parce que des brosses à dents, des boîtes de conserve, des chaussettes tombent comme des flocons. Je pense à Juliette qui dévore goulûment une glace au chocolat et à la fraise en disant : « faut manger lentement pour que ça dure le plus longtemps possible », ou une tarte aux pommes : « encore ! Je veux manger toute la tarte ! ». On fait l’avion ? Tu m’inventes une chanson avec une proute ? Voilà ce qui me vient quand je pense à Juliette et j’ai la banane. Aujourd’hui, c’est vendredi : je me réjouis de la retrouver tout à l’heure."
 
Binôme Delphine et Juliette